Revues de presse

 




Vienne – Châtellerault – Éducation

Le projet Démos prend son envol

29/04/2017 05:35

Enfants et musiciens réunis sous la direction de Mathieu Romano.

Mettre la musique à la portée de tous les enfants, c’est bien. Permettre à tous de pratiquer un instrument, c’est encore mieux. C’est en tout cas l’objectif du projet Démos, qui a démarré cette semaine au conservatoire Clément Janequin. « Durant ces 4 jours, nous sommes les invités du conservatoire de Châtellerault, ville retenue parmi les 33 projets retenus en France avec une vocation musicale et orchestrale à travers les territoires », indique Carole Dauphin, coordonnatrice pédagogique nationale du dispositif.

105 moussaillons à l’écoute

Les 105 enfants (de 6 à 12 ans) qui démarrent cette aventure ont donc beaucoup de chance. Les participants sont très motivés. « Les enfants sont très à l’écoute et les référents, animateurs qui accompagnent chaque groupe, les ont très bien préparés au projet », soulignent les responsables.

Ce projet irrigue tout un territoire grâce aux musiciens de l’orchestre du Poitou-Charentes, structure porteuse du projet. « Un projet avec une vraie exigence, et partant de zéro pratique musicale, 40 % des élèves souhaitent continuer à faire de la musique par la suite ».

Ce jeudi matin, après les séances d’échauffement vocal et corporel, a eu lieu un moment attendu : la rencontre des 105 enfants avec Mathieu Romano, chef d’orchestre qui va conduire tout ce petit monde. Ouverture par un court dialogue ludique en decrescendo. « La musique commence par… », interroge Oren Grougnet, coordonnateur pour l’ensemble du territoire du Grand-Châtellerault. «… Le silence… » a répondu en écho la centaine d’enfants.

Mathieu Romano prend aussitôt le relais. Au programme : « Hardis les gars… L’ancre est dans les fonds… Hardis les gars… Maillon par maillon… Nous y arriverons ! ». Un chant de marins à chanter, à danser, et bientôt à jouer… La remise des instruments est prévue en septembre. Les 105 moussaillons enthousiastes sont parés pour un grand voyage musical et orchestral. Destination musique. Accostage prévu dans trois ans !


Vienne – Châtellerault – Éducation

L’aventure musicale Démos démarre

24/04/2017 05:35

Dans trois ans, un vrai orchestre se produira. – (Photo dr)

Piloté par la Philharmonie de Paris, le projet d’orchestre, à vocation sociale, “ Démos ” débute la semaine prochaine au conservatoire.

Une grande aventure musicale et humaine. C’est en ces termes que la première adjointe au maire Maryse Lavrard résume, avec un enthousiasme non feint, le projet « Démos ».

Démos comme « dispositif d’éducation musical et orchestral à vocation sociale. » Pour faire court, il s’agit d’un projet de démocratisation culturelle, pilotée à l’échelle nationale par la Philharmonie de Paris. Le but est de favoriser la pratique musicale en orchestre et plus précisément l’apprentissage de la musique classique pour des enfants n’y ayant pas accès pour diverses raisons (sociales, économiques, culturelles, géographiques).

105 enfants des quartiers et des zones rurales

Le dispositif est réservé à des enfants de 7 à 12 ans issus des quartiers concernés par ce qu’on appelle la politique de la ville ou vivant dans des zones rurales.

Trois villes ont été choisies cette année pour Démos, en l’occurrence Pau, Bordeaux et Châtellerault. Localement, l’opération, coordonnée par l’Orchestre Poitou-Charentes et le conservatoire à rayonnement départemental, a été déclinée à l’aune de la grande agglomération. Ce sera d’ailleurs le premier vrai grand projet de Grand Châtellerault.

105 enfants (*) ont été ainsi recrutés sur la base du volontariat, avec d’ailleurs, selon Maryse Lavrard, un certain succès. Les apprentis musiciens sont répartis en sept groupes dédiés à une esthétique ou à un instrument (cordes, bois, cuivres). Chaque groupe sera encadré par trois intervenants : deux musiciens et un accompagnateur social.

L’objectif est ambitieux : en partant de zéro pratique musicale, constituer après trois ans de travail un vrai orchestre !

Appel au mécénat

Le dispositif a déjà fait ses preuves ailleurs, non sans un labeur d’arrache-pied puisque les écoliers, qui se verront chacun confier leur propre instrument, devront en passer par quatre heures de cours hebdomadaires hors temps scolaire, plus des rencontres une fois par mois. Le premier contact entre les participants a lieu ce mardi 25 avril au conservatoire.

Au final, l’aventure s’annonce belle mais, nerf de la guerre, elle coûte relativement chère. Au minimum 300.000 € par an. Si la Philharmonie finance l’essentiel du projet au niveau musical et artistique, si les collectivités doivent verser leur obole, il reste environ 40.000 € à financer annuellement. Un appel au mécénat « auprès des acteurs du territoire » est d’ores et déjà lancé par l’agglo.

(*) Issus des quartiers Châteauneuf, Minimes, Ozon, Renardières et Naintré, La Roche-Posay, Dangé et Scorbé-Clairvaux.

Pour découvrir le projet, rendez-vous sur agglo-chatellerault.fr ; il est possible de faire un don en ligne (le site renvoie vers la plate-forme participative leetchi.com).


Vidéo


Vidéo






Place à la « vidéo fraternelle » pour les jeunes participants à l’Animation de rue :

 La MPT face à la caméra. 

 

Dans le cadre de l’animation de rue, 8 jeunes (Julyano, Swan, Malcom, Paolo, Cristyano, Sala, Anna-Caroline et Antonya) ont participé au concours #TMTF (Toi-même Tu Filmes) sur le thème « 90 secondes pour filmer la Fraternité » proposé par You Tube. Accompagné par Pauline et Elodie de l’association des Petits Débrouillards Nouvelle Aquitaine et Mélanie, animatrice jeunesse de la MPT, les jeunes ont réalisé une vidéo en partant que leur quotidien dans le quartier. Afin de les soutenir, venez découvrir leur création vidéo sur YouTube. https://www.youtube.com/watch?v=Jitr5W9JlKw.


9 mars 2018


9 février 2018



Séjour ado à Paris


Métal Pour Tous #2


Retour sur la Chasse au DASI…


 8 décembre 2017


Vendredi 27 octobre « on s’est presque envolé… »

 Suite à la demande des enfants, nous avons contacté Jean Daniel Ouvrard (des montgolfières Centre Atlantique) pour voir « en vraie » une montgolfière.  Les enfants du centre de loisirs maternel de la Maison Pour Tous ont donc pu participer au montage d’une montgolfière. Même si le temps n’était pas au rendez-vous pour un décollage, les enfants ont pu monter à bord de la nacelle, mettre les gaz, toucher la toile et voir comment se gonflait ce gros ballon de plus de 20 m de haut.

 Et si on apprenait à voler ? Voilà le point de départ du projet

Jules, Yedali, Ylann, Séléna, Adrien, Léa, Marius, Aaron, Antonin, Kandjoura, Camille, Justine, Lucie et Zoé ont pu participer à cette activité dans le cadre de la pédagogie développée au centre de loisirs qui se base sur le libre choix des enfants., après avoir fait des essais infructueux avec des montgolfières en papier nous avons écrit une lettre à Mr Ouvrard qui nous a gentiment donné rendez-vous vendredi dernier au lac de la forêt.

 


6 octobre 2017

 

 

 

 


16 septembre 2017


Vienne – Châtellerault – Quartiers

Chasse au trésor à Châteauneuf : 30 participants

28/06/2017 05:35

Ambiance bon enfant !

Quartiers

Samedi, le Comité d’Animation de la Maison Pour Tous a organisé sa première « Chasse au Trésor » dans le quartier de Châteauneuf. Une trentaine de participants représentant cinq équipes ont été invités, par une quinzaine de bénévoles, à résoudre les énigmes proposées, tout en découvrant une partie du patrimoine culturel du Faubourg. Les pirates (thème de la chasse au trésor) ont donc eu un accès privilégié à la cloche russe (visite guidée par M. Lemaitre), à l’ancien projecteur de cinéma au sein des locaux d’Emmaüs, et au Musée de l’Auto. Cet après-midi s’est conclu par un goûter offert à tous les participants au Jardin du Directeur.


Vienne – Châtellerault – Quartiers

La MPT gérera les Foyers Jeunes Travailleurs

24/06/2017 05:35

L’équipe de la MPT.

L’association qui gère la Maison Pour Tous a tenu son assemblée récemment. L’occasion de faire le point sur l’actualité de la maison de quartier.

> Foyers Jeunes Travailleurs. La MPT a été retenue parmi plusieurs candidats pour gérer les deux foyers prévus place de Belgique à Châteauneuf et rue Gaudeau-Lerpinière en centre-ville. Les travaux viennent de commencer place de Belgique. Selon le directeur de la maison de quartier Hervé Guedjali, l’ouverture du foyer suscite des inquiétudes chez les riverains. « Les jeunes, ça fait peur mais ça va plutôt animer la vie de quartier », affirme-t-il. Et d’assurer : « On va faire attention à ce qui s’y passe ». En attendant, la MPT organisera une réunion d’information à l’intention des riverains à la rentrée.

> Logement. La maison de quartier aide les jeunes à trouver des « logements décents ». Une trentaine d’entre eux bénéficient de ce service chaque année.

> Musique. L’agglo va constituer un orchestre de jeunes âgés de 7 à 12 ans n’ayant jamais fait de musique dans le cadre du Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale, un dispositif national mis en œuvre par la Région. Dans ce but, la MPT forme une quinzaine d’enfants aux instruments à cordes depuis mai avec le centre socioculturel des Minimes. Deux cours leur sont donnés chaque semaine à l’école Claudie-Haigneré.

> Animations d’été. Elles démarrent ce samedi avec « une grande chasse au trésor gratuite sur le quartier de Châteauneuf ». Suite du programme : dimanche 2 juillet, journée à Ronce-les-Bains (tarifs : adultes, 13 €; enfants, 9 €) ; mercredi 19 juillet, journée à Châtelaillon-Plage (tarifs : adultes, 9 €; enfants, 5 €) ; jeudi 20 juillet, diffusion en plein air du film « La Vache », de Mohamed Hamidi avec Jamel Debbouze et Lambert Wilson.

Accueil de loisirs sans hébergement. Au programme, participation à Visa Vacances, mini-camps, sorties…


Il était une fois… la fête de fin de CLAS

13/04/2017 05:30

Ambiance festive mardi soir à la Maison pour tous.

A Châteauneuf, le Contrat Local d’Accompagnement Scolaire (CLAS) est un dispositif bien suivi par les élèves et leurs familles qui apprécient l’utilité d’un « coup de pouce au bon moment, pour aider à être à l’aise dans les matières scolaires ». Ces activités qui ont lieu après l’école regroupent une cinquantaine d’enfants (d’élémentaire et de collège), sous la conduite de 10 animateurs, professionnels et bénévoles. Mardi soir, à la MPT, avait lieu la traditionnelle « fête de fin de CLAS » marquant la fin du trimestre. Cette fête a été à l’image des activités : festive, imaginative et riche de propositions. Tous les ateliers étaient représentés : cuisine, ateliers créatifs et scientifiques, jeux de coopération où l’on s’entraide, chants et danses, jeux créés en géo, histoire et maths. L’idée est de « s’amuser en apprenant, ou d’apprendre en s’amusant ». Pas étonnant que la séance ait débuté par des contes. « Il était une fois… une princesse avec des pesos aux pouvoirs bizarres. »


Vienne – Châtellerault – Loisirs

250 au Carnaval de Châteauneuf

27/03/2017 05:35

La fête s’est mal terminée pour la famille carnaval.

A Châteauneuf, un participant, ravi de l’ambiance au carnaval, se demandait samedi pourquoi l’événement n’était pas étendu à toute la ville et particulièrement au centre-ville. L’expérience a déjà pourtant été tentée. Réponse de David Simon, président de la Maison pour Tous : « Nous sommes une maison de quartier et avec les moyens que nous avons, nous organisons un carnaval pour les habitants du quartier. » La fête a connu cette année un relatif succès avec environ 250 participants. Le défilé a emprunté les rues de Châteauneuf avant de se conclure, en bord de Vienne, par la crémation de la famille carnaval puis par un bal costumé à la MPT. Les écoles du quartier, l’accueil de loisirs municipal, la maisonnée d’Avaucourt ou le comité d’animation de Châteauneuf avaient préparé ce rendez-vous de longue date.


Succès pour la dernière soirée du Carroy

14/03/2017 05:35

« Goguettes en trio » : de la tradition chansonnière décapante qui colle à l’actu.

Les périodes électorales font le délice des chansonniers. Surtout si elles sont marquées par des rebondissements. Dans le fil de cette tradition, le groupe musical «  Goguettes en trio (mais à quatre)  » trouve joyeuse abondance de matière dans l’actualité.

Le quatuor s’est produit vendredi à la Maison Pour Tous pour la clôture de sa 5e saison du « Cabaret du Carroy ». La salle polyvalente avait fait le plein et le public s’est délecté avec la prestation de l’ensemble.

La recette d’une goguette ? « Vous prenez un air de chanson connu. Vous y mettez des nouvelles paroles et vous la chantez », ont expliqué Stan, Aurélien Merle, Valentin Vander… et la pianiste Clémence Monnier.

Alors, tout y passe : politique, sexe, scandales financiers… Moulinés dans un grand tourbillon de tubes dont seules les mélodies ressortent intactes. Jusqu’à même détourner des couplets historiques qu’on pensait indéboulonnables, comme « L’Internationale » ou le « Chant des partisans ». Pour les sportifs, la « raclée du PSG » a été cruellement rappelée. La MPT donne rendez-vous en septembre pour présenter sa prochaine saison.


conseil-citoyen